Quand la musique indie concurrence les tubes estivaux…

Vous avez peut-être siffloté sur « Whistle » des BLACKPINK, fredonné nanana de « Navillera » des GFriend… Nombreux sont les tubes de l’été de Sistar à Hyuna en passant par Oh My Girl et Twice. Pourtant, depuis le début du mois d’août, il y a un titre qui a réussi à les concurrencer : « Summer Night You and I » de Standing Egg.

Mis en ligne le 3 août, ce single a enregistré plus de 159 000 téléchargements sur Gaon. D’ailleurs, il a décroché la première place du classement hebdomadaire digital de la seconde semaine d’août. Cela fait une vingtaine de jours que ce titre se maintient au moins dans le top 10, si ce n’est le top 5, en temps réel des principaux classements tels que Melon, Naver. « Voir un single de la scène indie être numéro 1 des classements monopolisés par les idols fait vraiment plaisir à voir, » a déclaré un expert de l’industrie musicale au site enteronnews. « Les Standing Egg sortent constamment des chansons et ont reçu l’amour des aficionados, mais cette soudaine place de numéro 1 a soulevé des suspicions. » En effet, alors que l’industrie musicale essaye de jouer la transparence en mettant en place des mesures pour lutter contre le phénomène de sajaegi [1], les chances pour un artiste de se distinguer sans investir l’espace médiatique semblent d’autant plus réduites… mais pas inexistantes. Sans avoir effectué la moindre promotion TV, le groupe s’est même retrouvé à la troisième place du classement « Inkigayo » (SBS) juste derrière « How’s This » de Hyuna et « Why So Lonely » de Wonder Girls.

Depuis leurs débuts en mai 2010, les Standing Egg n’ont cessé de sortir des chansons entre 21 singles, 7 mini-albums et 5 albums studio. En 2014 et 2015, ils avaient été récompensés dans la catégorie indie aux Melon Music Awards. Discrets sur leur identité, EGG1, EGG2 et EGG3 ont imposé leur univers R&B acoustique au fil du temps. Au coeur d’une saison musicale compétitive avec des titres faits pour danser et faire la fête, la ballade « Summer Night You and I » avait de quoi séduire les coeurs tendres entre deux grosses productions calibrées pour l’été. « Ce n’est pas uniquement le fait que la chanson des Standing Egg soit bonne. Ce n’est pas la saison où les artistes en vogue sont en période de promotion. Les Standing Egg ont énormément gagné en popularité en faisant des concerts entre temps, » avait déclaré Loen Entertainment, la société distributrice du trio. « Il est possible d’avoir des suspicions, mais le fait même que la chanson soit restée numéro 1 de plusieurs classements pendant plus de cinq jours a de quoi dissiper le doute. »

Et vous, qu’en pensez-vous ?

La discographie des Standing Egg est disponible en streaming sur leur chaîne Youtube. Vous pouvez les suivre sur Facebook, Instagram et Twitter.

[1]: le « sajaegi » désigne le fait pour une maison de disques d’acheter en masse un album de son artiste pour le placer en tête des classements et créer un effet d’engouement auprès des internautes.

Sources : 1, 2

Une réflexion sur “Quand la musique indie concurrence les tubes estivaux…

  1. Pingback: Ces non-idols qui ont régné sur les charts en 2016… – MAPllyu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s