Miryo et Giant Pink sont « real pretty » pour « Elle »

En mode street style…

Pour son numéro de novembre, le magazine « Elle » a dévoilé des clichés de la séance-photo réalisée avec Miryo des Brown Eyed Girls et Giant Pink. Si elles posent en duo, elles étaient adversaires dans « Unpretty Rapstar 3 ».

elle-giantpink

Pourquoi avoir choisi le nom de scène Giant Pink ? « Il y a tellement de rappeurs qu’il est difficile de se rappeler des noms ordinaires. C’est pourquoi j’ai réfléchi à un nom spécial et comme les gens me disent souvent que je suis grande, j’ai trouvé « giant » et comme je suis une fille, j’ai trouvé « pink »? Je l’ai écrit et ça m’a fait tilt. Je me suis dit que c’est ce que je veux. Et là, les gens ont raccourci et m’appellent Gipink. C’est génial! Le nom sonne différemment. En fait, avant de faire « Show Me The Money 5″, j’ai pensé à changer de nom de scène, » a-t-elle répondu. En effet, son agence avait peur que le nom soit considéré obscène. Après réflexion, elle a quand même préféré le garder et est désormais connue en partie grâce à lui.

Bien qu’elle ait décroché la victoire, son passage dans « Unpretty Rapstar 3 » n’a pas été de tout repos. « Je lisais beaucoup les commentaires. Au début, j’étais contente parce que j’avais beaucoup de compliments, puis cela m’a stressé. Je me suis appliquée pour écrire de bonnes paroles pour réussir, et j’ai fini à la dernière place. Néanmoins, je me suis améliorée progressivement dans l’écriture des paroles. Cela prenait beaucoup de temps, je n’avais pas le temps de les mémoriser, » a-t-elle rappelé.

Ce n’est que pour la chanson de la finale qu’elle s’est enfin libérée et a fait exactement ce qu’elle voulait. « Le concept survival ne me correspond pas vraiment, mais je me suis rendue compte que certaines personnes apprécient ces compétitions. En particulier les candidats qui ont été stagiaires dans des agences ou qui ont un passé d’idol, on dirait qu’ils sont habitués à être en compétition. Je n’avais jamais eu à battre quelqu’un. La situation n’était pas facile parce que j’ai toujours tout fait toute seule. »

Comme elle n’a pas encore d’opus à son actif, sa priorité pour l’instant est de sortir un projet musical le plus rapidement possible.

elle-miryo

Miryo fait partie de la première génération du hip-hop coréen. Participer à « Unpretty Rapstar » était donc un enjeu différent pour elle puisqu’elle mettait en danger une réputation bien établie. « C’est en 2012 que j’ai sorti mon premier album solo. Je pense que les artistes qui évoluent en solo sont vraiment incroyables. Ce n’est pas facile de mener une performance sur scène en solo pendant 3 minutes 30, » a-t-elle expliqué. « Pour être franche, c’était une émission que je voulais éviter jusqu’à ma mort, si c’était possible. Mon entourage m’a beaucoup dit que ça pourrait être bien, même si j’ai déjà un bon niveau. Depuis la saison 2, mon agence m’a dit d’y participer. J’ai continué de refuser, puis j’ai changé d’avis soudainement. Je me suis dit que si je n’y participais pas, j’éviterais les critiques, mais je manquerais aussi la chance de m’améliorer. »

Ainsi, malgré ses craintes d’être en compétition avec des rappeuses plus jeunes et avec moins d’expérience, Miryo a rejoint « Unpretty Rapstar 3 » où elle a atteint la demi-finale. Le programme essaye de mettre un coup de projecteur sur les rappeuses qui ont peu de visibilité dans le milieu. Que pense-t-elle de la remarque que les femmes ont moins de talent que les rappeurs ? « Pour être franche, les opportunités de monter sur scène sont les mêmes, qu’on soit homme ou qu’on soit femme. Si on a la détermination, on peut le faire. La seule chose est qu’il y a moins de femmes qui ont envie d’être rappeuses. C’est uniquement une question de proportionnalité. C’est donc normal que le nombre de personnes ayant du talent soit moins important. Comme il y a moins de personnes, il ne peut pas ne pas y avoir de différence au niveau du nombre de personnes ayant du talent. Même si certaines sont vraiment douées, je pense que c’est une différence [numérique] contre laquelle on ne peut rien. »

En tout cas, Miryo espère mettre à profit ce qu’elle a appris avec « Unpretty Rapstar 3 » et repartir à la rencontre du public avec un projet solo dans quelques mois.

Source : elle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s